Un peu comme Le Jeu de la dame, Grand Army fait partie de ses phénomènes d’octobre que l’on n’a pas vu venir et pour cause, ils n’ont pas bénéficié d’un grand coup de communication de la part de la plateforme. Cela n’a pas empêché la série pour adolescent de se hisser très vite dans le palmarès des contenus le plus visionnés sur le catalogue du géant américain. En effet, depuis quelques semaines, Grand Army bénéficie d’un succès populaire qui mérite que l’on s’y attarde.

Lire également : La convocation : le harcèlement sexuel vu par le réalisateur nigérian Kunle Afolayan

De quoi ça parle ?

Disponible depuis le 16 octobre 2020 sur Netflix, le teen drama suit, sur 9 épisodes,  la vie de Joey Del Marco, Dom Pierre, Sid Pakam, Jayson Jackson et Leila Kwan Zimmer au Grand Army High School, un lycée public, à Brooklyn, New York.

Dans la même veine que 13 reasons why ou plus récemment Euphoria, la série aborde des sujets d’actualités comme la place de la femme dans la société, le racisme, la recherche de son identité sexuelle et surtout la question du consentement et du viol. (Netflix a d’ailleurs mis en ligne un film nigerian intitulé La convocation qui traite aussi de la parole de la femme accordée dans une société patriarcale.)

 

Réalisé par Katie Cappiello sur la base de sa pièce Slut : The Play, Grand Army met en vedette Odessa Adlon, Odley Jean, Maliq Johnson, Amalia Yoo et Amir Bageria.

Evidemment les abonné.e.s sont déjà en attente d’une saison 2 mais pour le moment il est encore trop tôt pour savoir si la série sera renouvelée. Aucune communication officielle de la part de Netflix n’a à ce jour été faite.

 

Qu’en pensent les internautes ?

Si la plateforme n’a pas fait grand bruit de ce nouveau programme, les internautes se sont, quant à eux,  bien chargés d’en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Nous vous proposons donc un petit tour d’horizon des réactions publiées sur Twitter à la suite de cette première saison.